De temps à autre, je vais dîner chez mon ex.
Mon ex est une femme, et comme toutes les femmes : elle parle.



mouv1

Les femmes , contrairement aux hommes, parlent pour qu'on les écoute et non pas pour instaurer un dialogue.
En fait, les femmes parlent pour parler un peu comme on se branle pour se faire du bien.

Si j'avais eu le malheur de raconter à mon tour des choses me concernant, elle n'aurait alors rien écouté , mais aurait trépigné en attendant que j'ai fini pour parler à nouveau à son tour.

Celà dit, il y'a des choses que je ne raconte pas forcément.

mouv2
mouv3


Evidement,  les questions cachent toujours des énigmes, indices et autres conneries à code typique du langage féminin .

mouv4



J'avoue que parfois je suis un peu tête en l'air .

mouv5




S'en suit une inexorable explication en forme de justification qui en théorie n'est pas necessaire mais qui devient vitale pour la continuité de "l'amitié mâle/femelle" entre ex.

mouv7
mouv6


La femme n'est pas réceptive au dialogue cohérent.




Petite parenthèse à ce sujet: la femme fonctionne par allusions pour communiquer.
Son idée fixe est que l'homme prenne les décisions qu'elle voudrait prendre elle, mais à sa place.
Donc plutôt que de lui dire ce qu'elle veut, elle tente de lui faire deviner par diverses techniques.

mouv8


Si on ne comprend pas le "code" utilisé dans ces moments là; la femme nous le fait payer plus tard.

mouv9



Mais revenons-en à nos moutons.
Nous en étions au moment où je devais payer pour mon sms.
Dans ces moments là, il y'a toujours un téléphone qui sonne.


Image0006


Bref, l'orgeuil de la femme, son ego, mieux vaut ne pas les titiller.
L'ennui étant que pour celà, pour éviter tout dérapages inconscient, il faudrait se taire tout le temps... Ce qui mène à des dérapages inconscient ou à des litanies du genre "Tu me parles jamais!".
Certaines nanas se contentent juste de faire la gueule. Et nous, les hommes, nous arrangeons pour leur faire croire que ça nous emmerde.
Ces femmes sont rare.



Immanquablement, la racune et la méfiance finissent  par s'installer chez les personnes sujètent à ce genre de comportement récurant.


Image0007



Mais l'homme a un handicap qui est un des avantages majeurs de la femme : il a la mémoire courte.











Image0008


Le mouvement perpetuel ...