Vous n'allez pas me croire, mais en vrai , mon rêve n'est pas de devenir un dessinateur professionel spécialisé dans la bédé (si si j'vous jure) , en réalité, j'écris beaucoup mieux que je ne dessine, en ce moment, j'ai en chantier 3 nouvelles , 2 chroniques et 2 bouquins et j'ai à mon actif environ une trentaine de chroniques satirique, de nouvelles mélangeant satire et humour noir (voir glauque).
Donc, l'autre jour, j'ai eu la superbe idée de filer à un de mes meilleurs pote une nouvelle récement écrite pour avoir son avis.
Il a trouvé ça vulgaire.
Je me suis donc penché sur les raisons qui pouvaient pousser une personne à s'arrêter à la grossiertée de certaines phrases , occultant ainsi le reste.
Je te dédis cette bédé à toi, mon ami Hagen.

Desproges disait "on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" , ce à quoi j'ai envie de rajouter "On doit rire de tout et surtout avec tout le monde car on est sûr qu'il y'en aura au moins un qui se marre dans ce cas là".

La question est posée en image : Pourquoi les gens se choquent-il de l'humour ?

Cas N°1

rabbin




Cas N°2

secu

Bien sûr, ce ne sont pas les exemples qui manquent! Voyez plutôt :

Cas N°1

pluto_knochen

(ahaha désolé j'ai pas pu resister)

Bon sérieux :

Cas N°1


pede

Cas N°2

pede00011


Les exemples ne tarrissent pas sur ces gens si peu munit d'humour.


L'équation est donc simple :

balaicul1

Ou alors j'ai rien compris.